Homme à lunettes lisant un livre d'alphabet

William J. Turkel et Adam Crymble

Cette leçon vous explique comment manipuler des fichiers texte en Python.

suivi éditorial par

  • Miriam Posner

évaluation par

  • Jim Clifford

traduction par

  • Sylvain Machefert

suivi de traduction par

  • Sofia Papastamkou ORCID id icon

évaluation de traduction par

  • Alix Chagué
  • François Dominic Laramée ORCID id icon

parution

2012-07-17

traduction

2019-07-01

modification

2012-07-17

difficulté

Moyen
Cette leçon a été traduite en espagnol: Trabajar con archivos de texto en Python
Cette leçon a été à l'origine publiée en anglais: Working with Text Files in Python

Cette leçon a été écrite en utilisant Python v. 2.x. Le code peut ne pas être compatible avec les versions les plus récentes de Python. Merci de consulter la leçon “Python Introduction and Installation” (en anglais) qui fournit des instructions pour installer Python 2.x en plus des versions plus récentes.

Contenus

Objectifs de la leçon

Au cours de cette leçon, vous apprendrez à manipuler des fichiers texte en Python : ouvrir, fermer, lire et écrire des fichiers .txt à l’aide de programmes informatiques.

Les prochaines leçons de cette série auront pour objectif de télécharger une page web avant de réorganiser le contenu sous forme d’information exploitable de manière automatique. La plupart des opérations se feront à l’aide de scripts Python exécutés depuis l’Environnement de développement intégré (EDI) Komodo Edit. Les solutions présentées pourront bien entendu être utilisées dans n’importe quel autre EDI ou avec un simple éditeur de texte combiné à l’interpréteur Python.

Travailler avec des fichiers texte

Python propose des solutions simples pour travailler avec les fichiers et le texte. Commençons par les fichiers.

Créer et écrire dans un fichier texte

Commençons par une petite explication de terminologie. Lors d’une leçon précédente consacrée à l’installation (voir la leçon pour Mac, pour Windows ou pour Linux), vous avez appris comment envoyer des informations dans la fenêtre “Command Output” de votre éditeur de texte en utilisation la commande Python print.

print('hello world')

Le langage de programmation Python est un langage orienté objet. Cela signifie qu’il est construit autour d’un concept particulier : l’objet, qui contient à la fois les données et les méthodes permettant d’accéder à ces données et de les modifier. Dès lors qu’un objet est créé, il peut interagir avec d’autres objets.

Dans l’exemple ci-dessus, nous voyons un type d’objet, la chaîne de caractères (string) “hello world”. Cette chaîne est une suite de caractères délimitée par des guillemets. Vous pouvez définir une chaîne de caractères de trois manières :

message1 = 'hello world'
message2 = "hello world"
message3 = """hello
hello
hello world"""

On retiendra qu’il est possible d’utiliser des apostrophes ou des guillemets pour définir la chaîne. Il n’est par contre pas possible de mélanger les deux dans la déclaration d’une chaîne de caractères.

Les déclarations suivantes ne fonctionneront pas :

message4 = "hello world'
message5 = 'hello world"
message6 = 'I can't eat pickles'

Comptez le nombre d’apostrophes dans le message6. Pour que cet exemple fonctionne, il est nécessaire d’échapper (escape) l’apostrophe :

message6 = 'I can\'t eat pickles'

Ou réécrire la ligne sous la forme suivante :

message6 = "I can't eat pickles"

Dans le message3 plus haut, les triples guillemets signifient que la chaîne se poursuit sur plusieurs lignes.

print est une commande qui affiche l’objet sous forme textuel. La commande print, combinée à la chaîne de caractères correspond à une instruction.

On utilise cette commande print lorsque l’on a besoin d’avoir un retour visuel en temps réel de la part de notre programme. Parfois, on souhaite pouvoir enregistrer les informations créées, les envoyer à quelqu’un ou encore les traiter à l’aide d’un autre programme. Pour cela, il sera préférable d’envoyer l’information vers un fichier du disque dur plutôt que dans la fenêtre “Command output”. Afin de comprendre comment cela fonctionne, entrez le code suivant dans votre éditeur de texte et sauvegardez le fichier sous le nom file-output.py.

# file-output.py
f = open('helloworld.txt','w')
f.write('hello world')
f.close()

En python, une ligne qui commence par le signe dièse (#) est considérée comme un commentaire et est ignorée par l’interpréteur de code. Les commentaires sont prévus pour que le développeur ou la développeuse puisse laisser des messages à destination d’autres personnes travaillant sur son code (ou pour se souvenir de ce que fait le code lorsqu’on le reprendra quelques mois ou années plus tard). De manière générale, les programmes sont écrits d’une manière qui permette leur compréhension le plus facilement possible lors de la reprise de code ou de travail à plusieurs sur le même outil.

Quand du code est très proche des instructions que comprend le processeur de la machine, on parle de langage de bas niveau, alors que du code proche du langage naturel est considéré comme de haut niveau. Un des avantages de Python est que c’est un langage de très haut niveau, et qu’il est ainsi plus facile de comprendre le but des programmes décrits dans ces leçons (avec un coût en terme d’efficacité, puisque l’ordinateur aura besoin d’un travail d’analyse plus complexe qu’avec des langages de bas niveau).

Dans le programme ci-dessus, f est un objet de type fichier (file object) et open, write et close sont des méthodes sur fichier (file methods). En d’autres termes, “open”, “write” et “close” agissent sur l’objet f qui dans le cas présent est défini comme un fichier ‘.txt’. Ce n’est pas forcément l’usage habituel du terme “méthode”, et de temps en temps vous noterez que des termes ont, dans le contexte de la programmation, un sens différent du sens communément admis. Dans ce cas, retenez simplement que les méthodes sont des morceaux de code qui vont réaliser des actions définies avant de retourner un résultat. Vous pouvez imaginer cela en transposant le principe à un exemple concret : le chien. Le chien (objet) comprend des commandes ( dispose de “méthodes”) telles que “aboyer”, “s’assoir”, “faire le mort”, etc. D’autres méthodes prédéfinies seront présentées par la suite.

f est un nom de variable que nous avons choisi mais nous aurions pu choisir (quasiment) n’importe quelle chaîne de caractères. En Python, les noms de variables sont constitués de lettres majuscules, minuscules, chiffres et underscores. Une des seules limites est qu’il est interdit d’utiliser les noms des commandes de base de Python comme nom de variables : si vous essayez par exemple de nommer une variable “print”, votre programme ne s’exécutera pas car c’est un mot réservé par le langage.

Les noms de variables en python sont sensibles à la casse, c’est à dire que toto, Toto et TOTO seront trois variables différentes.

Lorsque vous lancez le programme ci-dessus, la méthode open indique à votre ordinateur de créer un nouveau fichier helloworld.txt dans le répertoire où se trouve file-output.py. Le paramètre w spécifie que le fichier ouvert est destiné à l’écriture (write) de contenus par Python.

On notera que le nom de fichier et le paramètre sont entourés de guillemets, et qu’ils sont donc stockés tous les deux sous la forme de chaîne de caractères. Si l’on oublie ces guillemets le programme ne fonctionnera pas.

À la ligne suivante, votre programme écrit le message “hello world” (une autre chaîne de caractères) dans le fichier puis ferme ce dernier. (Pour plus d’informations sur ces opérations, consultez la section File Objects de la documentation de la bibliothèque standard Python).

Double-cliquez sur le bouton “Run Python” dans Komodo Edit pour exécuter le programme (ou la fonctionnalité équivalente disponible dans votre éditeur, par exemple “#!” et “Run” dans TextWrangler). Bien que rien ne s’affiche dans la fenêtre “Command Output”, vous verrez un message de statut qui indique quelque chose du type :

`/usr/bin/python file-output.py` returned 0.

sur Mac et Linux, ou

'C:\Python27\Python.exe file-output.py' returned 0.

sous Windows.

Cela signifie que le déroulement du programme s’est effectué avec succès. Si vous allez dans le menu File -> Open -> File, vous pourrez ouvrir le fichier helloworld.txt. Il devrait contenir la ligne suivante :

Hello World!

Étant donné que les fichiers texte n’incluent que peu (voire pas) d’indications de formatage, ils ont tendance à rester légers et faciles à échanger entre différentes plateformes (par exemple de Windows à Linux ou Mac, et vice versa), et ainsi faciles à transférer entre ordinateurs. Ils ont aussi l’avantage de pouvoir être créées et ouverts par n’importe qui puisque le plus simple des éditeurs de texte, de type bloc notes par exemple, suffit.

Lire depuis un fichier texte

Python permet aussi de récupérer l’information contenue dans des fichiers. Copiez le programme suivant dans votre éditeur et enregistrez le sous file-input.py. Lorsque vous cliquez sur “Run” pour l’exécuter, il va lire le fichier que l’on a créé à l’étape précédente, lire la ligne qu’il contient et l’afficher dans la fenêtre “Command Output”.

# file-input.py
f = open('helloworld.txt','r')
message = f.read()
print(message)
f.close()

Cette fois, le paramètre r est utilisé pour indiquer que le fichier est ouvert en mode lecture (read). Les paramètres vous permettent de spécifier différentes options comprises par la méthode. Si l’on revient à l’exemple du chien cité précédemment, celui-ci pourrait être dressé à aboyer une fois lorsqu’on lui donne un snack au boeuf, et deux fois pour un snack au poulet. Le goût du snack est un paramètre. Chaque méthode diffère sur le plan des paramètres possibles. Il ne sera ainsi pas possible de demander au chien d’aboyer un opéra italien (à moins que votre chien soit très talentueux). Le site web de Python vous permet de prendre connaissance des paramètres disponibles pour les principales commandes, et une recherche dans un moteur de recherche de la commande accompagnée du terme Python vous permettra souvent de retrouver ces informations.

Read est une autre méthode des objets de type fichier. Le contenu du fichier (le message Hello world) est copié dans la variable message, puis la commande print va afficher le contenu de message dans la fenêtre “Command Output”.

Ajouter du contenu à un fichier texte existant

Une troisième option est d’ouvrir un fichier pré-existant pour y ajouter du contenu. Attention, si vous ouvrez un fichier en écriture (w) et que ce fichier existe, si vous utilisez la méthode write, le contenu précédent sera écrasé. Si vous souhaitez ajouter de nouveaux contenus à un fichier, on ouvrira plutôt le fichier en ajout avec le paramètre a (append).

Copiez le programme suivant dans votre éditeur et enregistrez le sous file-append.py. Lorsque vous cliquez sur “Run” pour l’exécuter, ce programme ouvrira le fichier précédemment créé et y ajoutera une seconde ligne “hello world”. Le code ‘\n’ correspond à un retour à la ligne.

# file-append.py
f = open('helloworld.txt','a')
f.write('\n' + 'hello world')
f.close()

Après avoir exécuté le programme, ouvrez le fichier helloworld.txt et regardez ce qui s’est passé. Fermez alors le fichier puis exécutez à nouveau file-append.py quelques fois. Si vous ouvrez le fichier helloworld.txt vous verrez que plusieurs lignes contenant le message ‘hello world’ sont apparues.

Dans la prochaine section, nous aborderons la modularité et la réutilisation du code. Celle-ci est déjà disponible en anglais (Code Reuse and Modularity in Python).

Lectures recommandées

À propos des auteur(e)s

William J. Turkel est professeur d'histoire à l'Université Western Ontario.

Adam Crymble est maître de conférences en histoire numérique à l'Université du Hertfordshire.

Pour citer

William J. Turkel et Adam Crymble, «Travailler avec des fichiers texte en Python,» traduction par Sylvain Machefert, The Programming Historian en français 1 (2019), https://programminghistorian.org/fr/lecons/travailler-avec-des-fichiers-texte.

If you wish to print this lesson, we suggest using Chrome for the best appearance.

Homme à lunettes lisant un livre d'alphabet

William J. Turkel et Adam Crymble

Cette leçon vous explique comment manipuler des fichiers texte en Python.

suivi éditorial par

  • Miriam Posner

évaluation par

  • Jim Clifford

traduction par

  • Sylvain Machefert

suivi de traduction par

  • Sofia Papastamkou ORCID id icon

évaluation de traduction par

  • Alix Chagué
  • François Dominic Laramée ORCID id icon

parution

2012-07-17

traduction

2019-07-01

modification

2012-07-17

difficulté

Moyen
Cette leçon a été traduite en espagnol: Trabajar con archivos de texto en Python
Cette leçon a été à l'origine publiée en anglais: Working with Text Files in Python

Cette leçon a été écrite en utilisant Python v. 2.x. Le code peut ne pas être compatible avec les versions les plus récentes de Python. Merci de consulter la leçon “Python Introduction and Installation” (en anglais) qui fournit des instructions pour installer Python 2.x en plus des versions plus récentes.

Contenus

Objectifs de la leçon

Au cours de cette leçon, vous apprendrez à manipuler des fichiers texte en Python : ouvrir, fermer, lire et écrire des fichiers .txt à l’aide de programmes informatiques.

Les prochaines leçons de cette série auront pour objectif de télécharger une page web avant de réorganiser le contenu sous forme d’information exploitable de manière automatique. La plupart des opérations se feront à l’aide de scripts Python exécutés depuis l’Environnement de développement intégré (EDI) Komodo Edit. Les solutions présentées pourront bien entendu être utilisées dans n’importe quel autre EDI ou avec un simple éditeur de texte combiné à l’interpréteur Python.

Travailler avec des fichiers texte

Python propose des solutions simples pour travailler avec les fichiers et le texte. Commençons par les fichiers.

Créer et écrire dans un fichier texte

Commençons par une petite explication de terminologie. Lors d’une leçon précédente consacrée à l’installation (voir la leçon pour Mac, pour Windows ou pour Linux), vous avez appris comment envoyer des informations dans la fenêtre “Command Output” de votre éditeur de texte en utilisation la commande Python print.

print('hello world')

Le langage de programmation Python est un langage orienté objet. Cela signifie qu’il est construit autour d’un concept particulier : l’objet, qui contient à la fois les données et les méthodes permettant d’accéder à ces données et de les modifier. Dès lors qu’un objet est créé, il peut interagir avec d’autres objets.

Dans l’exemple ci-dessus, nous voyons un type d’objet, la chaîne de caractères (string) “hello world”. Cette chaîne est une suite de caractères délimitée par des guillemets. Vous pouvez définir une chaîne de caractères de trois manières :

message1 = 'hello world'
message2 = "hello world"
message3 = """hello
hello
hello world"""

On retiendra qu’il est possible d’utiliser des apostrophes ou des guillemets pour définir la chaîne. Il n’est par contre pas possible de mélanger les deux dans la déclaration d’une chaîne de caractères.

Les déclarations suivantes ne fonctionneront pas :

message4 = "hello world'
message5 = 'hello world"
message6 = 'I can't eat pickles'

Comptez le nombre d’apostrophes dans le message6. Pour que cet exemple fonctionne, il est nécessaire d’échapper (escape) l’apostrophe :

message6 = 'I can\'t eat pickles'

Ou réécrire la ligne sous la forme suivante :

message6 = "I can't eat pickles"

Dans le message3 plus haut, les triples guillemets signifient que la chaîne se poursuit sur plusieurs lignes.

print est une commande qui affiche l’objet sous forme textuel. La commande print, combinée à la chaîne de caractères correspond à une instruction.

On utilise cette commande print lorsque l’on a besoin d’avoir un retour visuel en temps réel de la part de notre programme. Parfois, on souhaite pouvoir enregistrer les informations créées, les envoyer à quelqu’un ou encore les traiter à l’aide d’un autre programme. Pour cela, il sera préférable d’envoyer l’information vers un fichier du disque dur plutôt que dans la fenêtre “Command output”. Afin de comprendre comment cela fonctionne, entrez le code suivant dans votre éditeur de texte et sauvegardez le fichier sous le nom file-output.py.

# file-output.py
f = open('helloworld.txt','w')
f.write('hello world')
f.close()

En python, une ligne qui commence par le signe dièse (#) est considérée comme un commentaire et est ignorée par l’interpréteur de code. Les commentaires sont prévus pour que le développeur ou la développeuse puisse laisser des messages à destination d’autres personnes travaillant sur son code (ou pour se souvenir de ce que fait le code lorsqu’on le reprendra quelques mois ou années plus tard). De manière générale, les programmes sont écrits d’une manière qui permette leur compréhension le plus facilement possible lors de la reprise de code ou de travail à plusieurs sur le même outil.

Quand du code est très proche des instructions que comprend le processeur de la machine, on parle de langage de bas niveau, alors que du code proche du langage naturel est considéré comme de haut niveau. Un des avantages de Python est que c’est un langage de très haut niveau, et qu’il est ainsi plus facile de comprendre le but des programmes décrits dans ces leçons (avec un coût en terme d’efficacité, puisque l’ordinateur aura besoin d’un travail d’analyse plus complexe qu’avec des langages de bas niveau).

Dans le programme ci-dessus, f est un objet de type fichier (file object) et open, write et close sont des méthodes sur fichier (file methods). En d’autres termes, “open”, “write” et “close” agissent sur l’objet f qui dans le cas présent est défini comme un fichier ‘.txt’. Ce n’est pas forcément l’usage habituel du terme “méthode”, et de temps en temps vous noterez que des termes ont, dans le contexte de la programmation, un sens différent du sens communément admis. Dans ce cas, retenez simplement que les méthodes sont des morceaux de code qui vont réaliser des actions définies avant de retourner un résultat. Vous pouvez imaginer cela en transposant le principe à un exemple concret : le chien. Le chien (objet) comprend des commandes ( dispose de “méthodes”) telles que “aboyer”, “s’assoir”, “faire le mort”, etc. D’autres méthodes prédéfinies seront présentées par la suite.

f est un nom de variable que nous avons choisi mais nous aurions pu choisir (quasiment) n’importe quelle chaîne de caractères. En Python, les noms de variables sont constitués de lettres majuscules, minuscules, chiffres et underscores. Une des seules limites est qu’il est interdit d’utiliser les noms des commandes de base de Python comme nom de variables : si vous essayez par exemple de nommer une variable “print”, votre programme ne s’exécutera pas car c’est un mot réservé par le langage.

Les noms de variables en python sont sensibles à la casse, c’est à dire que toto, Toto et TOTO seront trois variables différentes.

Lorsque vous lancez le programme ci-dessus, la méthode open indique à votre ordinateur de créer un nouveau fichier helloworld.txt dans le répertoire où se trouve file-output.py. Le paramètre w spécifie que le fichier ouvert est destiné à l’écriture (write) de contenus par Python.

On notera que le nom de fichier et le paramètre sont entourés de guillemets, et qu’ils sont donc stockés tous les deux sous la forme de chaîne de caractères. Si l’on oublie ces guillemets le programme ne fonctionnera pas.

À la ligne suivante, votre programme écrit le message “hello world” (une autre chaîne de caractères) dans le fichier puis ferme ce dernier. (Pour plus d’informations sur ces opérations, consultez la section File Objects de la documentation de la bibliothèque standard Python).

Double-cliquez sur le bouton “Run Python” dans Komodo Edit pour exécuter le programme (ou la fonctionnalité équivalente disponible dans votre éditeur, par exemple “#!” et “Run” dans TextWrangler). Bien que rien ne s’affiche dans la fenêtre “Command Output”, vous verrez un message de statut qui indique quelque chose du type :

`/usr/bin/python file-output.py` returned 0.

sur Mac et Linux, ou

'C:\Python27\Python.exe file-output.py' returned 0.

sous Windows.

Cela signifie que le déroulement du programme s’est effectué avec succès. Si vous allez dans le menu File -> Open -> File, vous pourrez ouvrir le fichier helloworld.txt. Il devrait contenir la ligne suivante :

Hello World!

Étant donné que les fichiers texte n’incluent que peu (voire pas) d’indications de formatage, ils ont tendance à rester légers et faciles à échanger entre différentes plateformes (par exemple de Windows à Linux ou Mac, et vice versa), et ainsi faciles à transférer entre ordinateurs. Ils ont aussi l’avantage de pouvoir être créées et ouverts par n’importe qui puisque le plus simple des éditeurs de texte, de type bloc notes par exemple, suffit.

Lire depuis un fichier texte

Python permet aussi de récupérer l’information contenue dans des fichiers. Copiez le programme suivant dans votre éditeur et enregistrez le sous file-input.py. Lorsque vous cliquez sur “Run” pour l’exécuter, il va lire le fichier que l’on a créé à l’étape précédente, lire la ligne qu’il contient et l’afficher dans la fenêtre “Command Output”.

# file-input.py
f = open('helloworld.txt','r')
message = f.read()
print(message)
f.close()

Cette fois, le paramètre r est utilisé pour indiquer que le fichier est ouvert en mode lecture (read). Les paramètres vous permettent de spécifier différentes options comprises par la méthode. Si l’on revient à l’exemple du chien cité précédemment, celui-ci pourrait être dressé à aboyer une fois lorsqu’on lui donne un snack au boeuf, et deux fois pour un snack au poulet. Le goût du snack est un paramètre. Chaque méthode diffère sur le plan des paramètres possibles. Il ne sera ainsi pas possible de demander au chien d’aboyer un opéra italien (à moins que votre chien soit très talentueux). Le site web de Python vous permet de prendre connaissance des paramètres disponibles pour les principales commandes, et une recherche dans un moteur de recherche de la commande accompagnée du terme Python vous permettra souvent de retrouver ces informations.

Read est une autre méthode des objets de type fichier. Le contenu du fichier (le message Hello world) est copié dans la variable message, puis la commande print va afficher le contenu de message dans la fenêtre “Command Output”.

Ajouter du contenu à un fichier texte existant

Une troisième option est d’ouvrir un fichier pré-existant pour y ajouter du contenu. Attention, si vous ouvrez un fichier en écriture (w) et que ce fichier existe, si vous utilisez la méthode write, le contenu précédent sera écrasé. Si vous souhaitez ajouter de nouveaux contenus à un fichier, on ouvrira plutôt le fichier en ajout avec le paramètre a (append).

Copiez le programme suivant dans votre éditeur et enregistrez le sous file-append.py. Lorsque vous cliquez sur “Run” pour l’exécuter, ce programme ouvrira le fichier précédemment créé et y ajoutera une seconde ligne “hello world”. Le code ‘\n’ correspond à un retour à la ligne.

# file-append.py
f = open('helloworld.txt','a')
f.write('\n' + 'hello world')
f.close()

Après avoir exécuté le programme, ouvrez le fichier helloworld.txt et regardez ce qui s’est passé. Fermez alors le fichier puis exécutez à nouveau file-append.py quelques fois. Si vous ouvrez le fichier helloworld.txt vous verrez que plusieurs lignes contenant le message ‘hello world’ sont apparues.

Dans la prochaine section, nous aborderons la modularité et la réutilisation du code. Celle-ci est déjà disponible en anglais (Code Reuse and Modularity in Python).

Lectures recommandées

À propos des auteur(e)s

William J. Turkel est professeur d'histoire à l'Université Western Ontario.

Adam Crymble est maître de conférences en histoire numérique à l'Université du Hertfordshire.

Pour citer

William J. Turkel et Adam Crymble, «Travailler avec des fichiers texte en Python,» traduction par Sylvain Machefert, The Programming Historian en français 1 (2019), https://programminghistorian.org/fr/lecons/travailler-avec-des-fichiers-texte.

If you wish to print this lesson, we suggest using Chrome for the best appearance.